Fermer X
Arte a suivi les enfants du programme El Sistema-France - Les débuts du programme en loire Atlantique - Documentaire à voir

L’Alliance Française de Caracas, El Sistema-France et Gaya Productions présentent Samy Thiebault Quartet & Simon Bolivar Big Band Jazz

3 concerts exceptionnels

6 octobre - Duc des Lombards – Paris
9 octobre - Festival Jazz & Garonne – Marmande
10 octobre - Conservatoire de Choisy le Roi

Résidence au conservatoire de Choisy le Roi du 4 au 11 Octobre

Octobre 2014, c’est avec le soutien des Alliances française que le quartet Samy Thiébault est allé à la rencontre du Simon Bolivar Big Band, issu de la section Jazz de la fondation Musicale Simon Bolivar (El Sistema) sur leur terre vénézuelienne. Surtout réputé pour son action dans la musique classique, une section jazz s’est crée il y’a quelques années et est déjà au niveau des plus grands orchestres internationaux. Leur collaboration avec Wynton Marsalis au Lincoln Center, est suffisamment éloquente. Après une résidence de 3 jours autour d’arrangements et de compositions écrits par le saxophoniste Samy Thiebault pour cet orchestre et revus sur place avec les musiciens, le Simon Bolivar Big Band et le Quartet ont donné 2 concerts autour de la musique du dernier album de Samy "A feast of friends".

Octobre 2015 : L’enthousiasme suscité par cette rencontre internationale, artistique et humaine a permis d’organiser, avec le soutien de l’alliance Française de Caracas et El Sistema-France, la venue des musiciens vénézuéliens en résidence en France en octobre 2015. Ce sont alors les propres compositions du Big Band Simon Bolivar que Samy Thiébault va arranger pour l’ensemble, en amont et sur place, lors de leur résidence au conservatoire de Choisy le Roi du 4 au 11 octobre. Le répertoire de « A Feast Of Friends » sera également de nouveau travaillé dans cet objectif et des portes vers le prochain projet du quartet seront aussi ouvertes.

Samy Thiebault Quartet

L’orchestre de ce "Coltranien au meilleur sens du terme" (le Nouvel Observateur) Est désormais actif depuis une dizaine d’années, présentant à chaque fois des projets osés, mais toujours censés. Attaché à la générosité dans la musique, le saxophoniste compositeur adosse systématiquement ce paramètre à une recherche musicale toujours exigeante et créative et à une quête spirituelle sérieuse au sein de son groupe. Ces deux voies se conjuguent avec des musiciens parmi les meilleurs de la scène européenne, inchangés au sein du groupe depuis de longues années. Ainsi au travers de cinq albums, tous produits au sein du label monté par le saxophoniste, Gaya Music Production, ce « véritable feu follet d’énergie » - Libération "se hisse au niveau des plus grands ténors et compositeurs" (Les DNJ) et trouve au fur et à mesure de son chemin un soutien médiatique de plus en plus fort (une nomination au premier tour des Victoires du Jazz, catégorie artiste en 2015, Coup de Coeur France Musique, meilleurs albums 2015 TSF, Révélation Jazzmag, Sélection Jazz News, meilleurs albums 2015 TSF, l’Humanité, etc…) ainsi qu’une large rencontre avec le public (New Morning et Café de la danse complets, Top 50 des ventes albums Jazz pendant un an en 2015, Festivals et tournées Internationaux, collaborations avec Gregory Porter, Simon Goubert, Christian Escoudé, Eric Légnini, Pierre de Bethman, Christophe Dal Sasso, Raghunat Manet, Manhu Roche, les frères Belmondo, Jean Loup Longnon…) L’année 2015/2016 verra une nouvelle étape de cette aventure se réaliser avec le projet « Wild Songs ». Quartet Samy Thiebault : Adrien Chicot : piano, Sylvain Romano : contrebasse, Philippe Soirat : batterie, Samy Thiébault : saxophone ténor, flûte et compositions.

Simon Bolivar Big Band Jazz

Le Simon Bolivar Big Band Jazz (SBBBJ) est actuellement considéré comme le groupe principal de jazz du Venezuela et de l’Amérique latine. Il est formé par un ensemble de musiciens talentueux sous la direction du batteur vénézuélien Andrés Briceño, reconnu comme l’un des plus grands batteurs du monde, selon des publications spécialisées.

Le succès du SBBBJ est allé au-delà des frontières nationales. Il a eu l’opportunité de participer dans les deux festivals de jazz les plus importants de la Colombie : AJAZZGO dans la ville de Cali devant quinze milles personnes et JAZZ AL PARQUE (Jazz dans le parc) dans la capitale colombienne - Bogota - devant plus de cinq mille spectateurs !

Les Etats-Unis ont également reçu le SBBBJ au prestigieux Jazz at Lincoln Center à New York où le SBBBJ a été accompagné par le maître Wynton Marsalis, à l’auditorium de l’Université de New York et au Jordan Hall du Conservatoire de New England de la ville de Boston.

Récemment, il a réalisé une tournée aux Etats-Unis, dans laquelle il a finalement été consacré comme l’un des meilleurs big band du continent américain. ( Auditorium du Miami Dade College, Spectrum Theater de Washington, West Side Presbyterian Church de New Jersey, et au mythique Dizzy’s Club de Jazz du Lincoln Center de New York, lieu de rencontre des meilleurs jazzistes du monde entier.

En plus, les musiciens faisant partie du SBBBJ se consacrent à l’enseignement semant leurs graines dans diverses villes du pays et servant d’exemple et d’inspiration pour la création de nouveaux groupes musicaux. De cette façon, ils donnent vie à un mouvement important de jazz au niveau national.

La souplesse du SBBBJ démontre l’exactitude et la facilité avec laquelle se mélangent divers styles de jazz et de rythmes vénézuéliens. Son succès prend sa racine dans sa manière particulière d’interpréter des pièces des grands compositeurs de jazz mondial, en ajoutant des caractéristiques et des formes singulières prévenantes des mélodies et d’instruments autochtones de la culture musicale vénézuélienne.

El Sistema ou la musique comme système social

El Sistema est le programme gratuit d’aide aux enfants en difficulté par l’éducation musicale intensive, (plus de 10 h par semaine), le plus audacieux et le plus efficace jamais inventé dans le monde (Simon Ratle). Le programme a été créé par le Maestro José Antonio Abreu, économiste et musicien en 1975, dans un garage de Caracas, avec une douzaine de jeunes enfants de quartiers défavorisés. .. Il démontre aujourd’hui comment un programme musical peut changer la vie de centaine de milliers d’enfants démunis et créer de grands musiciens. La méthode met l’accent sur la participation intensive dès le tout début, sur l’apprentissage en groupe, sur l’enseignement mutuel, sur un engagement pris à garder ensemble la joie d’apprendre en s’amusant, et sur l’omniprésence de la musique. www.elsistema-france.org

Les meilleurs musiciens de ces orchestres composent les orchestres d’enfants et de jeunes Simon Bolivar, entre autres : le Sinfonica National Infantil de Venezuela, le Sinfonica Juvenil de Caracas , le Teresa Carreno Orchestra, souvent dirigés par Gustavo Dudamel, issu d’El Sistema.lCes orchestre provoquent aujourd’hui, dans le monde entier, une émotion gigantesque tant leurs prestations sidèrent tous les publics dont celui de Milan où ils viennent d’être les invités d’honneur de l’Expo Universelle 2015. Surtout réputé pour son action dans la musique classique, une section jazz s’est crée il y a quelques années et est déjà au niveau des plus grands orchestres internationaux comme le Simon Bolivar Big Band. Une formidable histoire musicale qui se poursuit aujourd’hui dans plus de 90 pays dans le monde.

Le communiqué de presse en PDF

PDF - 568.4 ko
JPEG - 24.3 ko
Simon Bolivar Big Band Jazz
JPEG - 18.8 ko
Samy Thiebault